Skip to main content
  • Oryx algazelle

    Oryx algazelle

    Oryx dammah

    Déjà dans l'Égypte ancienne, les antilopes aux longues cornes recourbées étaient semi-domestiquées et utilisées comme animaux de sacrifice. Jusqu'à récemment, les oryx algazelle était considérée comme « éteinte à l'état sauvage ». La chasse a été le principal moteur de ce statut. Il n'est donc pas surprenant que la plus grande partie de la population de ces animaux vive aujourd'hui dans des fermes de chasse et soit élevée. Grâce à des projets de réintroduction au Tchad, les oryx algazelle ont maintenant réussi à se réinstaller et à se reproduire, ce qui a permis d'augmenter lentement mais sûrement le nombre d'animaux vivant en liberté et semble avoir permis l'établissement d'une population sauvage auto-suffisante.

    Parenté Paridigités, bovidés, oryx (6 espèces)
    Habitat semi-déserts
    Mode de vie activité diurne, déplacements dans des zones de végétation fraîche
    Structure sociale en troupeaux de 10 animaux ou plus, ils peuvent se regrouper ou se disperser en fonction de la nourriture disponible
    Nourriture herbes, herbes, buissons et fruits
    Poids 135 à 140 kg, nouveau-nés : 10 kg
    Hauteur au garrot 110 à 125 cm
    Cornes les deux sexes, 100 à 115 cm
    Période d'accouplement toute l'année
    Gestation 242 à 256 jours (env. 8 mois)
    Taille de la portée 1 petit
    Maturité sexuelle à env. 2 ans
    Espérance de vie 16 à 18 ans
    Utilisation viande, cuir et comme trophée de chasse
    Population actuelle « en danger critique »; 11 000 animaux dans des fermes de chasse au Texas, en enclos en Tunisie, au Maroc et au Sénégal. Projet de réintroduction au Tchad : Démarrage avec 25 animaux d'Abou Dabi (2016), environ 160 animaux en liberté (2023)
    Au zoo de Zurich depuis 2020

    Distribution

    Verbreitungskarte Säbelantilope

    Tierstimme

    Marraines & Parrains

    W. Bader, Wetzikon
    L. Bruggmann, Hinwil
    Th. Blöchlinger, Zürich
    U. Baumgartner, Wiesendangen
    Image
    Devenir une marraine/un parrain

    Prix du parrainage : CHF 1'000.–

    Bébés

    Né à:

    Statut de conservation

    IUCN RedList

    Programme d'élevage