retour

Hippocampe de Barbour

Hippocampus barbouri

Une des caractéristiques des hippocampes est leur tête à angle droit par rapport à l'axe du corps, et leur bouche tubulaire. Les animaux adoptent une posture droite dans l'eau. La longue queue sans nageoire caudale sert d’organe de préhension et leur permet de s'accrocher aux zostères ou aux coraux. Les hippocampes n'ont pas d’écailles. Ce sont des plaques sous-cutanées qui leur servent de protection. Autre particularité de l’animal, ses yeux. En effet, les hippocampes peuvent les faire bouger de manière indépendante, comme les caméléons.

Des mâles enceintes

Autre caractéristique exceptionnelle, chez les hippocampes, c’est le mâle qui prend soin du frai. La femelle place ses œufs dans la poche ventrale du mâle. S’en suit une sorte de période de «grossesse masculine». Les œufs sont fécondés et enserrés dans un tissu spongieux situé dans la poche à frai. Dans la poche, le niveau de salinité est régulé et les œufs sont alimentés en oxygène et en nutriments. Une fois la phase de développement des bébés hippocampes terminée, ces derniers sont libérés de la poche à frai via des contractions, pratiquement comme lors d’un accouchement.

ParentéSyngnathiformes, syngnathidae
Habitatherbiers marins et récifs coralliens, jusqu'à 12 mètres de profondeur
Habitudecouple monogame
Nourriturepetits crabes et crevettes
Longueur11 à 15 cm
Fraijusqu'à 250 œufs, les femelles déposent leurs œufs dans la poche à frai des mâles ; éclosion des œufs après 12 à 14 jours
Utilisationaquariophilie, souvenir, remède dans la médecine asiatique
Population actuelleen diminution
Au zoo de Zurich depuis2017

Verbreitung

Verbreitungskarte Barbours Seepferdchen

Paten

V. Fischbacher, Arni AG
M. Urban, Ganterschwil
N.-G. Mehli, Chur
Sophie K., Winterthur
A. Magyar, Volketswil
Q. Krebs, Uster