Skip to main content
  • Zwergfledermaus.
    Grosser Abendsegler
    Wasserfledermaus
    Grosses Mausohr

    Chauves-souris

    notre engagement

    Le Zoo de Zurich s’engage pour la protection des chauves-souris et depuis 1998, il accorde à la Fondation pour la protection des chauves-souris l’hospitalité avec des salles tant pour ses activités d’information et d’éducation que pour ses activités en tant que Centre suisse de coordination pour la protection des chauves-souris. En collaboration avec la Société Protectrice des Animaux Zurichoise et la Fondation pour la protection des chauves-souris, le Zoo de Zurich gère la station de soins d’urgence pour les chauves-souris dans le Zoolino. Le centre d’information et de formation « Fledermaus-Welt » (« Le monde des chauves-souris ») de la Fondation pour la protection des chauves-souris, accessible gratuitement, se trouve juste à côté. Les visiteurs y effectuent un voyage de recherche interactif dans six salles thématiques et découvrent des choses passionnantes sur la biologie des trente espèces de chauves-souris indigènes.

    Protection de la nature concrete

    La Fondation pour la protection des chauves-souris coordonne la protection des chauves-souris dans 19 cantons sur mandat de la Confédération. Dans le domaine de la formation et de l’éducation, elle fait campagne pour la sympathie envers les espèces de chauves-souris indigènes menacées. Grâce au travail éducatif fourni ces dernières années, la Fondation a jeté les bases d’une acceptation générale des mesures de protection urgentes. Grâce à ses programmes de formation et d’éducation continue, elle a également travaillé avec les responsables cantonaux de la protection des chauves-souris afin de constituer une équipe de plus de 600 protecteurs bénévoles des chauves-souris travaillant sur place.

    Defis

    La Suisse abrite 30 espèces de chauves-souris, dont 15 espèces sont en danger voire même menacées d’extinction. Comme elles utilisent des habitats différents, les causes des menaces sont multiples.

    Lorsqu’il s’agit de cachettes, elles choisissent les vieux bâtiments en démolition, l’agencement des combles, les nouvelles enveloppes compactes des bâtiments sans abri et dans la forêt le manque de vieux bois suffisant avec des cavités.

    Sur les itinéraires, où elles volent entre leur cachette et leur territoire de chasse et qui sont souvent longs de plusieurs kilomètres, la fragmentation du paysage par les routes, les nuisances sonores, l’urbanisation et la pollution lumineuse posent des problèmes aux chauves-souris.

    Il manque de plus en plus d’insectes dans les espaces de chasse, car les zones humides disparaissent, les terres cultivables sont utilisées de manière de plus en plus intensive et sont conçues pour être plus monotones, et les plantes communes à feuilles persistantes dominent dans les jardins privés au lieu des végétaux indigènes riches en insectes. Les pesticides causent également énormément de tort aux chauves-souris. Leurs toxines sont déjà transmises à la génération suivante par le lait maternel.

    Les chauves-souris en danger peuvent être signalées par téléphone à l’association de protection des chauves-souris en composant le +41 079 330 60 60. Le centre d’accueil d’urgence pour chauves-souris accueille les animaux perdus, épuisés et blessés, les soigne et leur donne à manger. Après avoir récupéré et fait preuve de leur habilité en vol au cours d’un entraînement, les petits protégés sont à nouveau relâchés dans la nature..

    Fledermaus wird in die Natur zurück entlassen.

    Au printemps, les petits protégés quittent le centre d’accueil d’urgence en pleine forme pour aller s’envoler dans la nature.

    Le zoo de Zurich soutient la fondation pour la protection des chauves-souris dans son travail de protection des importants lieux de niche et de nurseries des colonies de chauves-souris dans les clochers, les toits anciens et les arbres creux ainsi que dans son travail de création de nouveaux lieux de niche destinés aux chauves-souris. Les éléments de paysage importants pour les chauves-souris et leurs animaux-proies sont favorisés. Les particuliers peuvent également participer en accrochant par exemple une cabane à chauve-souris sur le mur de leur maison. Avec les nouveaux systèmes d’isolation extérieure, des abris préfabriqués pour chauves-souris peuvent être directement intégrés dans l’isolation. De nouveaux abris pour chauves-souris sont également installés sur les ponts routiers et ferroviaires et sur les bâtiments industriels.

    Nordfledermaus.

    Sérotine boréale

    Dr. Hans-Peter Stutz, Stiftung Fledermausschutz

    Dr. Hans-Peter Stutz, Fondation pour la protection des chauves-souris : Le biologiste Hans-Peter B. Stutz est président de la Fondation pour la protection des chauves-souris Il est membre du conseil scientifique du « Centre suisse de coordination pour la protection des chauves-souris » et dirige la formation aux soins d’urgence pour les chauves-souris.

    Dr. Martin Bauert

    Le Dr Martin Bauert est principalement responsable des projets de conservation du Zoo de Zurich. Il est vice-président de la Commission suisse pour les affaires relatives à la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

    Un projet depuis:
    Contributions directes à ce jour:
    CHF 1'087'000.-
    Faites un don

    ZOO ZÜRICH AG

    Zürichbergstrasse 221
    8044 Zürich
    044 254 25 00